L'excellence dans le Var - Ixarys solutions

03 Fevrier 2017

Ne cherchez pas dans le dictionnaire ce que signifie Ixarys.
Le patronyme est né de l’imagination de Véronique Maurel et de Patrick Hyppolite, ses fondateurs et dirigeants. Patrick Hyppolite souhaitait un « X » dans le nom de leur société et l’imagination qui pétille quand on conduit et qu’on se déplace en voiture a fait le reste chez Véronique Maurel.

Ixarys est né en octobre 2008 avec l’idée fondatrice de développer des logiciels garantissant la traçabilité de produits dans le secteur agroalimentaire et de mettre en place des structures autonomes par rapport aux grands groupes ou à des sociétés tierces. Beaucoup de logiciels enregistraient déjà de telles données mais aucun n’apportait
de synthèse claire, permettant des anticipations ou des préconisations vers le futur. L’originalité de la gamme des logiciels Ixarys est d’utiliser le passé et le présent, pour
anticiper l’avenir. Par exemple, pour une vendange ou une réparation d’avion, notamment.

Une expérience de plus de 25 ans Dans cette aventure, Véronique Maurel et Patrick Hyppolite sont partis avec de précieux bagages. Tous deux connaissaient les demandes du terrain, mieux, du terroir. Véronique Maurel avait en effet occupé différents postes à responsabilité administratifs et de gestion de vente dans des entreprises viticoles et agroalimentaires, Patrick Hyppolite avait déjà à son actif la création de deux sociétés informatiques, revendues depuis, et occupé une fonction de direction pendant deux ans dans une grande entreprise du secteur. Soit pour tous les deux une maîtrise et une expérience de plus de 25 ans dans le monde viticole / informatique et celui de l’entreprise qui leur a permis de développe.

Facile d’utilisation
Et leurs solutions étaient attendues. Car si le nombre de logiciels sur le marché est important, tous n’apportent pas cette vision d’analyse à la fois facile d’utilisation et tout
aussi efficace pour un chef d’entreprise qui n’a pas une formation d’informaticien et qui n’est pas une multinationale. Il existait deux gammes de produits sur le marché, soit très basique (type Excel), soit très complet et trop complexe qui nécessitaient un apprentissage important et surtout plusieurs utilisateurs.
« Apporter des outils de synthèse et de prévisions dans le métier de nos clients »

Ergonomie importante
Dans le monde de la traçabilité viticole, « l’originalité de la gamme TracingVigne© par rapport à la concurrence s’est située dans l’approche d’analyse des données qui permet d’apporter des outils de synthèse et de prévisions dans le métier de nos clients, note Patrick Hyppolite. D’utiliser la masse d’informations recueillies tous les jours (pluie, vent, ensoleillement par parcelle, traitements phytosanitaires apportés, quantités, périodicité, dates des actions par cépages sur la vigne, interventions dans les cuves…) pour affiner la gestion quotidienne et optimiser la rentabilité du suivi du vignoble ou de la fabrication du vin. Tout cela dans un travail d’ergonomie importante au sein de nos logiciels, des écrans et des rapports rapidement compréhensibles. »

40 caves coopératives et domaines viticoles
TracingVigne© avec son module TracingCoop (gestion de caves de coopératives depuis le suivi des apports jusqu’aux règlements des adhérents) est historiquement le premier logiciel qui a permis à Ixarys de suivre aujourd’hui près de 40 caves coopératives et nombreux domaines viticoles en France (Régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Alsace, Languedoc et Bordelais). Plus de 9700 déclarations de récolte sortent ainsi chaque année des calculs de ce logiciel, signé Ixarys.

Une filiale au Canada et une nouvelle agence en France
Comme beaucoup d’entreprises, Ixarys a démarré avec un effectif réduit. Ils étaient deux au départ. Un troisième collaborateur est venu les rejoindre en 2010. Mais pour
booster Ixarys, la faire croître et surtout accéder à l’export, Véronique Maurel et Patrick Hyppolite ont suivi une formation… Pour une étude de possibilité de levée de fonds. Levée de fonds réussie en 2014. À ce jour, Ixarys emploie 10 personnes. Une agence a ouvert à Bordeaux, une filiale a été créée à Montréal au Canada dans des conditions singulières. La prospection, la présentation, la démonstration se sont faites par mails interposés. Le chèque de règlement a été déposé en banque, l’installation s’est faite à distance et ils se sont rencontrés… trois mois après. Objectif de cette filiale pour Ixarys : déployer son offre à l’international. Véronique Maurel : « Nous comptons pouvoir embaucher deux personnes en France et une personne au Canada d’ici quelques mois ». Patrick Hyppolite : « Peut-être plus si la demande suit… »

Immersion dans le métier
Et elle pourrait bien suivre car la R&D est dans les gênes d’Ixarys. « Nous développons régulièrement de nouveaux produits spécifiques, avance Patrick Hyppolite, comme un logiciel de gestion de livraison de bagages (type Feedex) pour une compagnie aérienne entre l’Asie et l’Afrique (2015), la gestion de prise de commandes pour des magasins canadiens (2016), la traçabilité d’un artisan glacier pour sa chaîne de fabrication, etc. Trois années environ sont nécessaires entre la réflexion et la réalisation du logiciel, suivant le métier (« Comment fait-on du vin ? Comment fabrique-t-on une glace ? »), l’étude, la maquette et la mise en test jusqu’au projet neuf et ses phases d’essais, de rodage et de validation. » Tous les logiciels Ixarys sont édités en multilingue. Sur les deux précédents exercices, la progression du chiffre d’affaires d’Ixarys est de 25 %. « Apporter des outils de synthèse et de prévisions dans le métier de nos clients » > Supervision maintenance aéronautique > Contrôle en direct de la vinification > Tableau de bord d’un atelier aéronautique 6 Véronique Maurel et Patrick Hyppolite souhaitent le doubler d’ici 2020.

L’analyse de chaque métier est notre principale compétence
La nouvelle grande orientation d’Ixarys fut, à la suite d’une rencontre fortuite en 2010, la conception d’un logiciel adapté au monde aéronautique, TracingFlight©. Le résultat pour Ixarys de tout le travail d’analyse fait depuis des années principalement avec la gamme Tracing©. « La logique d’analyser rapidement chaque métier est notre
principale compétence », insiste Patrick Hyppolite. TracingFlight© est un logiciel de traçabilité au service de la maintenance aéronautique. « Là aussi, il existait différentes
gammes de produits : du très haut de gamme, très cher et qui nécessite beaucoup de personnel. Et des petits logiciels uniquement de saisie sans synthèse ni analyse. Au milieu, il y avait un vide que nous avons comblé. Notre logiciel est intermédiaire. Jusqu’à présent, il avait la capacité de gérer la maintenance d’aéronefs de club, il aura bientôt celle d’en gérer beaucoup plus, Jet et hélicoptère toujours en permettant d’optimiser les plannings et la charge du personnel pour l’entreprise ayant un site de maintenance ou plusieurs.»

Suivi en temps réel
TracingFlight© est un outil de suivi d’atelier centralisé très sophistiqué. Il permet un suivi simple par l’équipe technique d’un aérodrome ou d’un atelier MRO des travaux sur aéronef, de l’identification de chaque pièce consommée à la simulation de vieillissement de l’appareil, du suivi du carnet de vol de l’aéronef à la gestion de stock des pièces détachées, du planning du personnel, des ressources humaines, du planning réel et prévisionnel des WorkOrders, du suivi en temps réel de la production, de la gestion documentaire, de celle des photos, du suivi des interventions de maintenance (Kardex), et de bien d’autres fonctions.

Tout l’historique
Quelques mots encore sur ce petit bijou d’outil. TracingFlight© s’adapte à chaque aéronef, du monomoteur deux places au Jet de 25 passagers. Il permet d’anticiper l’arrivée de l’aéronef à une escale, de programmer son immobilisation au sol entre ses temps de vol. À distance, le pilote peut envoyer la photographie d’une pièce qui lui
semble altérée, le logiciel l’intègre alors, à distance toujours, au programme de réparation, ce qui permet au responsable du suivi atelier de commander la pièce défaillante
sans perdre de temps si elle n’est pas en stock, sans faire perdre de temps non plus à l’appareil au sol… TracingFlight© donne ainsi tout l’historique de l’appareil, les interventions réalisées et trace le planning à venir. Une mémoire à long terme, technique et humaine, puisque la durée de vie d’un avion dépasse parfois les 25 ans.

Un emplacement de départ avantageux
Pour Ixarys, le Var et Draguignan en particulier sont une terre d’excellence. « Pour nos clients viticoles initiaux, souligne Véronique Maurel, cela fut un emplacement de départ avantageux. Nous habitons la région et Draguignan se trouve être au centre du département. Maintenant, avec nos clients dans toute la France et au Canada, nous disposons de connexions Internet haut-débit. La gare TGV est à côté et les aéroports internationaux de Nice ou de Marseille sont facilement accessibles par l’A8. »

Beaucoup de travail et d’écoute
Cette proximité avec ses clients, Ixarys la cultive avec l’écoute de leurs besoins. « Nous travaillons quotidiennement à apporter une vision neuve en utilisant des produits
high-tech afin de rendre le métier de nos clients encore plus performant. Malgré la taille de notre entreprise, nous sommes prêts à relever les défis. Le travail accompli par nos collaborateurs est le reflet de la politique et des valeurs d’Ixarys, beaucoup de travail et d’écoute pour réaliser au final des logiciels utiles, ergonomiques et efficaces. »

Doubler le chiffre d’affaires
Petite fille, Véronique Maurel accompagnait son père, artisan maçon, un peu partout sur les chantiers, à la chasse… Une partie de sa famille habitait dans l’Aude à Lézignan-
Corbière. L’idée lui est-elle venue de là ? Sans prévenir, elle décida d’entamer des études d’oenologie à la grande surprise de ses parents. Et l’idée ne l’a pas abandonnée, qui
sait, un jour, de diriger un domaine… S’il est un métier que ne voulait pas faire Patrick Hyppolite, c’est bien celui d’informaticien. Vision stéréotypée du programmeur en blouse blanche devant d’énormes machines. La rencontre avec un professeur lui montre que l’informatique peut se pratiquer autrement que devant un écran et surtout que l’on peut transformer un métier en outil. Sa volonté de créer, d’être chef d’entreprise et de préserver sa liberté a fait le reste. Leur rencontre à tous deux s’appelle Ixarys.

« Les valeurs d’Ixarys : beaucoup de travail et d’écoute »

  • Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Google plus
  • Pinterest
 

Une question ?

Estelle
Votre conseillère commerciale est à votre service

07 82 21 59 21